03/03/2010

De B2C vers C2B : au consommateur de définir votre e-marketing

Alors que Colruyt va bientôt vous envoyer votre folder personnalisé basé sur votre carte Extra et que vous pouvez via MyDelhaize personnaliser votre newsletter selon vos préférence, l'e-marketing connaît en Belgique grâce à la loi anti-spam un succès grandissant.

Le creux de la vague étant pour certains secteurs derrière eux chacun essai de profiter du moment pour reprendre des nouvelles part de marché.

Statistiquement le niveau d’acceptation monte plus la pertinence du message est élevée et que le récepteur l’a demandé.

 Dashboard

 

 Pas moins de 96 pour cent voient un avantage à recevoir un mail automatique ou un petit coup de fil pour leur rappeler un rendez-vous chez le médecin, d’aller chercher un colis ou même pour connaître l’état de leur carte de crédit. L’étude montre encore clairement que les consommateurs acceptent pourtant certains types de messages non demandés (source : Harris Interactive - 2010)

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.